Tribute to… Oceansize

Hell yeah ! Voici un nouveau billet que j’ai crée, et qui concernera un groupe du moment, que j’écoute, que je découvre ou que je voudrais partager. Et pour l’ouverture du billet, je vous propose… Oceansize. Venu tout droit de Manchester, ce groupe très peu connu fait pourtant de somptueuses musiques. Silence ça joue !

Formé en 1998 par cinq Anglais, ce groupe de rock progressif a déjà réalisé quatre albums, tous plus surprenant les uns que les autres. Composé de Mike Vennart, Steve Durose, Gambler, Steve ("Syndrome"), et de Mark Heron, le groupe prend de plus en plus d’ampleur au fil du temps.

Ayant des influences de nombreux grands groupes tel que Black Sabbath, Cardiacs, Jane’s Addiction, Verve, Tortoise ou encore Tool (Surtout Tool). Moi qui ne reconnaît pas vraiment les autres groupes, je sens surtout une très grande influence venant de Tool, ou de A Perfect Circle (Même chanteur et guitariste de Tool).

C’est planant, puissant, fort et reposant à la fois. C’est bien loin du vieux rock mielleux que j’appelle le "rock Smallville", en référence à la série qui diffusait les plus grandes merdes du rock lors des moments forts entre Clark et Lana.

D’ailleurs le chanteur ne ménage pas ses cordes vocales en passant du grave à l’aigu, en faisant des variantes dans les poussés et utilise même du "screamo", de manière dosée.

On peut sentir parfois quelques similitudes avec Chris Martin, chanteur et leader de Coldplay, surtout à des moments doux. Anglais oblige.

 


Ci-dessous un des titres de Oceansize, Catalyst, en vidéo :


Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s