Celui qui avait vu… After Earth

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit de billet sur des films, et pourtant j’en vois croyez-moi ! Django, The Grandmaster, Cloud Atlas, Stoker, et j’en passe… Mais aujourd’hui j’ai envie de m’y remettre, et d’ailleurs je pense raccourcir la longueur de ces billets pour éviter que ça soit trop ennuyeux… Bref, que donne le nouveau film du duo père-fils Smith ? Réponse dans la suite de l’article !

after-earth-slideshow
Le nouveau film du duo père/fils Smith de Shimalayan

Introduction

Le film démarre très bien, on met en place le contexte avec Kitai, élève exemplaire souhaitant devenir un ranger tel que son père commandant en chef de bidule (en gros c’est le plus fort et il a sauvé les Hommes), qui dispose d’excellents résultats sauf sur le terrain où c’est la panique totale. Le but de tout ça ? Avoir la capacité de l’effacement, qui permet de bloquer toute sensation de peur et d’éviter ainsi de se faire tuer par les Ursa, véritable bête noire des êtres humains qui les repère grâce aux phéromones que l’on libère sous la peur (de bons gaz hmm…).

C’est vraiment cool !

J’ai beaucoup aimé la découverte de la Terre en mode The Last of Us avec cette jungle omniprésente, ces créatures évoluées et voir comment l’Homme (Kitai notamment) fait pour s’adapter à ça. Tout est mis en scène pour Une histoire qui reste cohérent dans son récit et qui tend à le rester jusqu’au bout. D’ailleurs Jayden Smith joue plutôt bien je trouve, et colle très bien au personnage !

Mais…

Plusieurs points m’ont déçu, notamment quelques passages un peu kitchouille comme l’aigle géant qui sauve Kitai et qui se sacrifie pour le sauver (mmm-mouais…), ou surtout à la fin où Kitai devient subitement un surhomme et arrive à tuer à lui seul l’Ursa (re mmm-mouais…) et juste après tout est complètement raccourci : on passe du gosse qui lance sa balise au vaisseau où tout finit bien (vraiment ?!). C’est un peu dommage.

Conclusion

After Earth est un bon film d’action sci-fi sans pour autant égaler un Prometheus (pour ne citer que lui), loin de là. Comme je m’y attendais Will Smith fait tout pour mettre en avant son fils Jayden et c’est réussi puisque c’est ce dernier qui fait tout le film. Un film en dent de scie qui n’empêche m’a laissé de bons souvenirs. :)

Ma note
06/10

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s