Celui qui avait vu… Kick-Ass 2

Kick-Ass revient botter du fion trois ans plus tard, et il n’est pas seul. Mes impressions et ma note dans la suite de l’article !

kick-ass-2-affiche

Le contexte

Dave Lizewski (Kick-Ass) cherche à construire une équipe de justiciers et se met tout d’abord à vouloir faire duo avec Mindy Macready  (Hit-Girl) qui commence à l’entraîner mais les soucis arrivent quand son garde Marcus (ancien partenaire de Big Daddy) lui rappelle que sur la lettre de son père Mindy devait enterrer Hit-Girl et ne plus faire sa justicière. D’un autre côté le fils du méchant du premier opus, Chris d’Amico (ex-Red Mist) cherche à venger son père et engage de nombreux criminels, devenant le premier super-vilain, sous le nom de "Motherfucker".

Un film qui n’épargne rien

Et ça c’est top ! Tout comme le premier opus, Kick-Ass 2 est gore, très gore et n’hésite pas à le montrer. J’ai beaucoup aimé voir notre bon nerd souffrir, non pas que je suis sadomaso mais le voir perdre son père, en prendre plein la tronche montre bien qu’il n’est pas intouchable, loin de là, et qu’être un super-héros a bel et bien un prix.

En plus de ça je trouve que Kick-Ass est un peu moins kitchouille que son ainé. Je prends l’exemple où ça finit en minigun avec l’hélico et au bazooka à la fin du premier (Un peu trop gros pour moi) tandis qu’ici on découvre un peu plus la vie de Mindy (Hit-Girl), du passage de son adolescence où elle découvre les garçons sous un autre angle (avec le groupe Union J, épique haha !) et de la terrible concurrence entre les poufs reines du lycée ainsi que de la difficulté pour Dave d’établir une équipe viable.

Et je termine avec un casting bien cool avec Jim Carrey et Donald Faison (Turk dans Scrubs), et des clins d’œil pour geeks à tous les endroits… Schwanz! :)

Un truc moins cool ?

Il n’y a pas grand chose que je n’ai pas aimé en y réfléchissant, si ce n’est peut-être le côté badass de Hit-Girl un peu trop exposé (elle prend limite le premier rôle, mais ça c’est bien !), une bande-son qui ne m’a pas autant marqué que ça et… voilà ?

Conclusion

Kick-Ass 2 est un film geek, drôle et gore. De la baston oui mais pas seulement (c’en est loin la vision première du film), avec un Dave qui en prend plein la tronche et une Mindy qui découvre les hommes. En tout cas je ne sais pas quel axe Kick-Ass 3 va prendre mais il va devoir assurer puisque Kick-Ass 2 a clairement rempli son contrat !

PS : Restez jusqu’au bout du film, même après le générique pour ne pas rater une scène clef… Je n’en dis pas plus. ;) (Merci Tram !)

Ma note
07/10

5 thoughts on “Celui qui avait vu… Kick-Ass 2

  1. Ah ben je l’ai plutôt trouvée bonne, moi l’OST !

    SPOILERS :
    Sinon, que dire… A peu prêt ravie de bout en bout. Sauf le passage avec Mindy et les poupouf du lycée qui finit en vengeance scato. Pas convaincue.
    Sinon, si je compare avec le comics : le film est bien moins gore, et MotherFucker est bien moins badass. Il ne tue pas vraiment grand monde de lui même (sauf sa mère, mais par accident) et ils en on fait un vilain presque comique à n’arriver à rien par lui même (j’ai cru que le vrai MotherFucker aller montrer son visage pendant son entretiens avec son oncle en prison, mais non). Je sais que le film ne pouvais pas aller aussi loin que le comics (ouuuh le scandale avec les représentants de la SPA, ouuuuh le scandale avec les représentants des familles pour la tuerie en pleine rue), mais j’ai quand même trouvé dommage de désarçonner à ce point le vilain, qui n’est juste vraiment vilain que parce qu’il a le pognon d’engager de VRAIS tueurs, sans en être un lui-même. Il reste un bouffon.
    Les libertés scénaristique par rapport à une oeuvre antérieure ne me gênent en général pas, sauf que bon, là, connaissant le potentiel "evil" de ce personnage, c’est dommage. Par contre, c’est assez intéressant qu’on suive sa "construction" en parallèle (chose totalement absente du bouquin : MF et sa bandent n’apparaissent qu’au moment de dézinguer le QG des gentils.)
    Bref, un bon moment que même !

  2. Je l’ai vu et j’ai adoré aussi! J’aime ce côté ‘on montre tout et tant pis si c’est gore", même si j’avoue que parfois je priais pour qu’ils ne montrent pas le coup final :P
    Et sacrilège! Je suis partie avant la fin fin, j’ai donc raté la scène clé, bouhou hou…

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s