Le salon Paris Games Week 2013, décevant ?

Amis geeks, cet article est pour vous. Ce weekend j’ai été à la PGW édition 2013 avec mademoiselle et ça s’est bien passé, mais pourquoi j’en ressors avec un soupçon de déception ? Ayant fait également l’édition 2012, y’a pas à tortiller du fion j’ai toujours ce grain de déception. Mais pourquoi bon sang ? Les bons et mauvais points dans la suite de l’article.

PGW-2013-slideshow

Du monde, du monde, et du monde (et de la file d’attente)

On y trouve un monde incroyable, il est plutôt (très) difficile d’y circuler mais on arrive quand même à lever la tête pour observer toutes ces installations qui en jettent plutôt bien. Un pôle entier dédié aux goodies avec des superbes figurines il faut le dire, j’ai presque eu cette pulsion d’achat mais le banquier dans ma tête m’a rappelé que j’avais déjà claqué un salaire sur des vêtements.

Le gros point négatif se pointe… Pour tester les nouveaux jeux il faut franchir cette file interminable qui permet de jouer 15 min sur une borne, parfois même pour jouer à des jeux déjà sortis (Vous avez dit Assassin’s Creed IV: Black Flag ?!)… Quant aux consoles Next-Gen, tout est séparé dans des pôles où on n’a même pas le droit à des écrans en extérieur pour au moins pouvoir regarder. Et je rajoute qu’il fait une chaleur incroyable, à faire cuire des oeufs sur vos tétons. Mais comme l’an passé on a le droit à du Coca Zero bien dégueu donc ça compense un peu.

L’ESW-quoi ?!

La scène de l’Electronic Sports World Cup (ESWC, la Coupe du Monde des Jeux Vidéo si vous préférez) est toujours aussi blindé (mal ?)heureusement et League of Legends est à l’honneur. Il y a tellement de monde qu’on est dans l’impossibilité d’accéder aux stands (et d’avoir des skins gratuits…), que ça sent le fauve prépubère jusqu’à 10 mètres. On y retrouve quelques compétitions par ci par là, du FIFA 14, du SSFIV, du Dota 2, du COD (Hein ?! COD en compet’ ?!?) du CS GO (qui n’est plus du tout la scène 2006 de CS 1.6 avec les GG, les aAa, les Fnatic, les Mouz, les Alternate ou les NIP/SK sachez le !) avec 5 nanas en team qui affrontent 5 joueurs issus de la foule et ça finit en "t’as vu les filles sont fortes en fait, elles mettent une raclée (16-1) aux garçons !" oui enfin une team de 5 personnes qui jouent ensemble depuis un bout de temps (pour ne pas dire tout le temps) sera toujours plus forte que 5 types lambdas qui n’ont jamais joué ensemble et dont on ne connait ni d’Eve ni d’Adam… (j’ajoute que c’était sur le stand LDLC et que ce n’était en aucun cas partie de l’ESWC, excusez mon imprécision…) Enfin bref l’ambiance est là et c’est bon enfant ! C’est sans doute pour moi la meilleure partie du PGW.

Le tout pour 14-15€ (bon ok j’ai eu les places gratos), je trouve ça un peu cher mais on y retrouve de tout : de la compétition, une ambiance très sympathique, les nouvelles consoles, du goodies, et quelques babes pour décorer le tout.

One thought on “Le salon Paris Games Week 2013, décevant ?

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s