Celui qui avait vu… Le loup de Wall Street

Je sais que je me fais plus rare que d’habitude ces temps ci mais cela est dû à ma fin d’année scolaire, avec la préparation du mémoire, du projet professionnel, etc. mais je vous aime toujours je vous rassure ! J’aime toujours autant partager mes passions et c’est un réel plaisir de voir que vous êtes présents et que vous venez régulièrement sur mon blog. :) Trêve de blabla, le dernier Scorsese est sorti depuis plusieurs semaines déjà, et je l’ai enfin regardé ! Alors qu’est-ce qu’il donne ? Réponse ci-dessous bidiou.

LE-LOUP-DE-WALL-STREET-Affiche

Sexe, drogue et rock’n’roll

Le film est un condensé de ce que le capitalisme américain est : gagner le plus d’argent possible, pour sa (big) pomme, et peu importe le reste. Très clairement pointé du doigt, le film nous avertit aussi de la capacité de l’Homme à être bon, mais à quel vitesse celui-ci peut dérouter et tomber dans la folie de l’argent et être dépassé par son propre entendement. On a déjà vu ça plusieurs fois, mais effectivement à cela Scorsese mêle humour, folie, décadence et Leonardo DiCaprio est incroyable dessus. Et ce n’est pas le seul à assurer, tous les autres sont également très bons : Jonah Hill, Margot Robbie, Jon Bernthal (Brad, ou Shane dans la série The Walking Dead) qui fait très bien le beauf surmusclé ou encore Kyle Chandler (de la série Demain à la Une notamment !), le gentil flic incorruptible.

Les premiers moments où l’on peut voir Matthew McConaughey sont hilarants, tout comme le passage après avoir ingurgité du fameux Lemmons 714, ou encore les passages avec Jean Dujardin. D’ailleurs, voir jouer DiCaprio comme un jeune débutant dans la finance pour enchaîner sur roi du monde afin de terminer en désastre humain est assez intéressant, ce sont là bien des profils différents qui sont exploités et ça me rappelle notamment Black Swan avec Nathalie Portman où l’on suit les trois actes de manière très distincte. Par contre il est clair qu’il ne fait pas du tout 22 ans mais 10-15 de plus facile (où est le maquillage numérique god dammit !)…

Le déroulement reste assez prévisible (on s’attend forcément à une c*uille au bout d’un moment), mais est très nuancé au final puisqu’on continue de voir un Jordan Belfort poussant les limites jusqu’à ce qu’on ne puisse plus en voir le bout. Des montagnes russes où on a qu’une envie, c’est d’assister à sa chute. Quand ? Mais quand bon sang ?! Toujours en train de s’esquiver, de corrompre, de magouiller, et quand on le voir raccrocher ses gants devant tout le monde, on attend qu’une chose c’est qu’il ne le fasse pas et c’est ce qui se passe ! C’est pour ça que le scénario reste prévisible, mais n’en est pas pour un autant ennuyeux et banal.

La BO ne m’a pas forcément marqué, je me rappelle avoir entendu du Foo Fighters et ça c’est très cool ! Y’avait je crois pas mal de hard rock non ? Je crois avoir tout dit.

Conclusion

Martin Scorsese a su me tenir bouche bée durant trois heures. Il est drôle, très bien fait, et Leonardo DiCaprio nous montre une fois de plus qu’il est un des meilleurs acteurs au monde. Allez le voir, c’est un excellent film, c’est tout c’que j’ai à dire. :)

Ma note
09/10

Leave a Reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s